• Naturo4pattes

Le curcuma.

Mis à jour : mars 23

Indispensable et incroyablement polyvalent !



Le curcuma, originaire d'Asie, est une épice très utilisée en cuisine : aussi bien pour son gout que pour sa capacité colorante.

Il existe 3 variétés de curcuma : longa, xanthorrhizan et zéodaria. Les trois sont utilisés en phytothérapie mais la première est la plus riche en curcumine.


Plus de 7000 recherches scientifiques et médicales ont été effectuées autour du curcuma et les résultats sont tout simplement bluffant : il serait souvent bien plus efficace que de nombreux traitements médicamenteux. En effet, divers essais cliniques ont observé des effets intéressants et avantageux dans de nombreux cas : cancers, maladies cardiovasculaires, maladie de Crohn, côlon irritable, ulcère gastrique, inflammation gastrique, colite ulcéreuse, diabète, certaines formes de pancréatites, uvéite, SIDA, certaines affections rénales, arthrose, prostatite... Et la liste n'est pas exhaustive ! Le curcuma a aussi démontré une action protectrice du foie.

Le curcuma favorise la croissance des cellules saines et renforce le corps au niveau cellulaire. C'est donc un allié de choix pour pour booster les défenses immunitaires.


Voyons plus en détails les propriétés et les différentes indications cliniques du curcuma.


Anti-inflammatoire pour soulager toute forme de douleur chronique ou aigue.

Arthrose, arthrite, dysplasie coxo-fémorale, entorse, tendinite, hernie discale, douleurs articulaires diverses ... mais aussi inflammation du tube digestif et autres organes ...

C'est la plus grande vertus du curcuma, son efficacité et sa puissance dans ce domaine n'est plus à prouver. Le curcuma contient plus de deux douzaines de composants anti-inflammatoires.


Action digestive.

Gastrite, colon irritable, colite, ulcère gastrique, inflammation de l'estomac, dyspepsie et autres troubles de la digestion ...

Le curcuma augmente la sécrétion de gastrine et inhibe la formation d'ulcère. Il augmente aussi la production de lipase et d'amylase ce qui permet de réguler la digestion. Il stimule l'appétit tout en captant les graisses.


Action hépatique.

Le curcuma est un anti-oxydant et permet donc la détoxification du foie.


Booste le système immunitaire.

Comme je l'ai écrit plus haut, le curcuma favorise la croissance et la division des cellules saines ce qui renforce le système cellulaire du corps. Il possède aussi des propriétés antimicrobien et antifongique. Un véritable cocktail pour aider le système immunitaire.

Pour ma part, depuis que je prends du curcuma durant les mois d'hiver je ne suis plus dutout malade (alors qu'avant, je passais une bonne partie de l'année à être très malade).


Cancérologie. Avec plus de 1500 études et articles sur le sujet, le curcuma est un devenu un allié de choix (pour ne pas dire indispensable) lors d'accompagnement à la chimiothérapie ainsi qu'en péri-opération, et cela, quel qu'en soit le cancer. De part ses propriétés anti-inflammatoires, il calme les problèmes digestifs liés à la chimiothérapie.

Le curcuma est reconnu comme très bon anti-métastasique puisqu'il permet la régénération des cellules saines et empêche la multiplication des cellules anormales.

Mise en garde : le curcuma est un anti-oxydant. Ceux-ci sont contre-indiqué lors de chimiothérapie car ils risquent d'en diminuer l'effet. Le curcuma doit dont être donner avant ou après une chimiothérapie, jamais pendant.



Comment choisir un curcuma de qualité ?


Il n'est pas question ici d'acheter un pot de curcuma dans le rayon épice de votre supermarché : la qualité est plus que médiocre (même bio) et ils ne contiennent plus aucune curcumine. Optez pour du curcuma considéré comme "complément alimentaire" et non un curcuma de cuisine.

Regardez attentivement le taux de curcumine : celui-ci doit être de minimum 3% par portions.

Pour maximiser son potentiel, il est préférable de le coupler du poivre noir riche en piperine : heureusement, une grande partie des gélules et comprimés de curcuma vendus contiennent de la piperine, vous n'aurez donc pas à vous embêter à faire un mélange (sauf si vous souhaitez créer votre remède vous même !). Le curcuma ayant le vent en poupe, on trouve des produits de mauvaises qualités qui, dans le meilleur des cas n'ont aucun effet et dans le pire ... sont remplis de cochonneries (additifs, produits chimiques et même de la terre !). Choisissez un produit destiné à la consommation humaine (même pour votre Animal), car non seulement les produits destinés à nos Animaux sont deux à trois fois plus chères mais en plus la qualité est souvent médiocre ! Le label Bio ne certifie pas toujours un produit de qualité, du moins, cela dépend du pays ...

Posologie.


Quelque soit la forme que vous choisissez, il est important de ne pas surdoser. Je rappel que le curcuma à un effet detox, en surdosage l'organisme va très mal l'accepter.


En poudre : pratique car peut être mélangé facilement à l'alimentation (sans cuire le curcuma). Pour les Chiens et les Chats, certains aiment faire ce qu'on appel une pâte de curcuma avec de l'huile de noix de coco. On peut aussi mélanger le curcuma en poudre à du jus de viande pour inciter les carnivores domestiques à l'avaler sans force. Il faudra par contre penser à rajouter du poivre noir fraichement moulu afin de multiplier les effets du curcuma (multiplié par 20 tout de même !) : 2,5mg de poivre pour 65g de curcuma en poudre.

Par mesure de précautions, en de colon irritable, MICI, problèmes gastriques etc n’ajoutez pas de poivre.

En gélule ou comprimé : pour moi c'est le plus pratique et c'est ce que j'utilise. Le posologie diffère en fonction des fabricants. N'hésitez pas à demander conseil à votre médecin, vétérinaire, pharmacien ou naturopathe.


Contre indications et effets secondaires observés.


Comme je l'ai écrit plus haut : pas de curcuma durant une chimio.

Éviter son utilisation avec d'autres draineurs hépatiques pour ne pas surcharger le foie.

Anti-coagulant naturel, évitez de le coupler avec un autre anti-coagulant. En cas d'opération, il est conseillé de stopper la prise de curcuma cinq jours avant.

En cas de traitement contre l'épilepsie ou autre maladie neurodégénérative, consultez un professionnel de santé avant toute prise de curcuma.


Le jaunissement des dents et des poils blancs peuvent être observés.



Mise en garde : cet article a pour but d'informer sur les bienfaits du curcuma. Il ne doit cependant pas remplacer l'avis d'un professionnel de santé. Avant toute prise de complément alimentaire, demandez toujours l'avis d'un professionnel de santé. Je me retire de toute responsabilité si vous ne prenez pas en considération les conseils et directives de votre médecin ou vétérinaires.


Les textes et photos de ce site sont protégés par le droit d’auteur et ne sont pas de libre droit. Toute reproduction est strictement interdite.

Copyright @naturo4pattes.com