Rhume et bobos de l'hiver : se soigner au naturel

Mis à jour : mars 23




Nous sommes dans la période de l'année où les microbes se multiplient à grande vitesse. Les conditions météo leur sont plus que favorable et pour couronner le tout : les Humains se confinent dans des lieux peu aéré et chaud. Un rhume, ce n'est pas bien grave en soit, mais ça nous "gâche" un peu la vie : nez qui coule et/ou qui se bouche, on tousse... Mal de gorge, épuisement et parfois de la fièvre.

Pour un simple rhume, certains se ruent chez leur médecin et/ou à la pharmacie. Sachez que les médicaments vendus en libre service sont purement commerciaux (beaucoup de médecins le confirment !), certains diminuent la force des symptômes mais font durer le rhume plus longtemps, et lors de rechute, vous attrapez un virus bien plus virulent ! Par contre, la Nature nous offre des remèdes efficaces pour lutter efficacement contre le rhume et ses désagréments sans épuiser notre corps.

Tout d'abord, pensez à booster votre système immunitaire : mieux vaut prévenir que guérir ! Je vous invite donc à lire l'article booster son système immunitaire si ce n'est pas déjà fait.


Quand le nez coule et se bouche.

Le nez se bouche lorsque les voies nasales sont trop encombrées. Se moucher régulièrement tout au long de la journée permet d'évacuer un maximum de morve mais cela n'empêche malheureusement pas celui-ci de se boucher au bout d'un certain temps. Le nez bouché est un maux désagréable et il nous empêche de trouver le sommeil. Pour déboucher nos voies respiratoires rien de mieux que ces huiles essentielles : Niaouli, Menthe poivrée, Lavande vraie, Eucalyptus et Romarin. Ces huiles essentielles, en plus de dégager les sinus, sont de puissants anti-virales et antibactérien. Vous pouvez en mettre quelques gouttes sur un mouchoir et inspirer tout au long de la journée. Avant de dormir, incorporez une ou deux de ces huiles essentielles dans une huile végétale (abricot, noisette ou encore amande douce) et massez le haut de votre poitrine.



Si votre nez est vraiment bouché, vous pouvez faire des inhalations. Dans ce cas, il est important de ne pas surdoser votre solution en huiles essentielles, en effet, celles-ci peuvent bruler vos voies respiratoires.







Maux de gorge.


Il n'est pas rare d'avoir mal à la gorge durant l'hiver, cela va de la simple petite gène à la douleur lancinante nous empêchant de nous alimenter. Pour adoucir la gorge et calmer les irritations, les produits de la ruches sont les plus connus, parmi eux on retiendra la propolis et le miel de thym. Côté plante, on choisira la mauve pour ses vertus adoucissante et calmante. Idée gourmande : une tisane de guimauve avec une cuillère à café de miel de thym.

Sinon, on trouve en pharmacie ainsi qu'en magasin bio une large gamme de spray et de gomme à mâcher fabriqués à partir de ces matériaux naturels.


Toux grasse et toux sèches.




On tousse, on tousse et on tousse... Sensation désagréable et souvent difficile à contrôler. Pour apaiser la toux, rien de tel qu'un bon sirop au thym ! Le thym est, je vous le rappel, un antiviral, antibactérien et antifongique puissant, il agit sur toute la sphère ORL et booste le système immunitaire.






Quand la fièvre s'en mêle.


Lorsque nous avons de la fièvre, c'est que notre corps est "en plein combat" contre l'agent pathogène qui a infiltré notre corps. On pense à tord vouloir éliminer la fièvre, en réalité, c'est en éliminant l'envahisseur que la fièvre s'estompe.

Autre erreur de notre part : éliminer les symptômes gênants sans se préoccuper de ce qui en est la cause. Si c'est agréable de soulager une gorge irritée et de pouvoir respirer correctement, il ne faut pas oublier le responsables de ses désagréments. Ne pas chercher à éliminer les agents pathogènes est une erreur : tant que le mal est présent les symptômes reviennent.

Il est donc important de penser aux remèdes qui boostent le systèmes immunitaires ainsi qu'aux anti-infectieux. La liste est longue, mais j'ai sélectionné pour cet article les remèdes agissant particulièrement dans la sphère ORL. Parmi eux on retiendra : thym, niaouli, menthe poivrée, saule, reine des près, citron, propolis et plantin.


Mise en garde : cet article a pour but d'informer et ne doit cependant pas remplacer l'avis d'un professionnel de santé. Avant toute prise de complément alimentaire, demandez toujours l'avis d'un professionnel de santé. Je me retire de toute responsabilité si vous ne prenez pas en considération les conseils et directives de votre médecin.


Les textes de ce site sont protégés par le droit d’auteur et ne sont pas de libre droit. Toute reproduction est strictement interdite.

Copyright @naturo4pattes.com