• Naturo4pattes

Pacow : première séance.

C'est le 12 Août que j'ai rencontré Pacow pour une première séance.

Jeune Chien au regard joyeux et sympa, il attire tout de suite mon attention.

Avec un passé qui n'a pas toujours été rose, Pacow ne se laisse pas approcher facilement.


Je rentre donc dans son enclos et m'assoie contre le mur, de façon à toujours l'avoir dans mon champ de vision. Pacow me regarde à peine, en fait, il est plutôt triste de voir son copain de box partir (parce que sinon, ce gentil toutou m'aurait sauté dessus tout le long du soin ce qui n'aurait vraiment pas été pratique pour moi).

Il s'assoie sur la niche qui se trouve face à moi : parfait, il ne pouvait pas faire mieux !

Pacow me jette à peine un regard, il semble penser "elle ne bouge pas et ne cherche pas le contact, c'est très bien ! Et puis, si elle se lève j'ai tout le temps de partir me cacher !".

Quelle ne fût pas sa surprise lorsque le soin de Reiki commença ! Il ne s'y attendait pas et a vraiment été déconcerté : "comment peut elle entrer en contact avec moi à cette distance ?". A peine ais-je commencé à lui envoyer de l'énergie Reiki que Pacow s'est mit à m'aboyer dessus ! Devant cette réticence j'ai voulu arrêter (je ne suis pas là pour contraindre un Animal) mais j'ai senti mes mains chauffer et mon intuition me disait de continuer.

Lors d'un soin de Reiki, j'aime me concentrer sur les différents organes et chakras pour y envoyer de l'énergie. Lorsque j'ai envoyé de l'énergie au coeur Pacow s'est immédiatement calmé, je sentais l'énergie masser ce muscle et cela lui faisait du bien.

J'ai remarqué, qu'il se rapprochait un petit peu durant le soin.


Lorsque j'ai pensé le soin fini, j'ai baissé les mains et là, Pacow m'a clairement fait comprendre que ce n'était pas fini : des aboiements de mécontentement se sont fait entendre.

J'ai donc continué et Pacow s'est tue.

C'est Pacow qui a décidé de la fin du soin (comme souvent lors des soins Reiki avec les Animaux).


Dès que j'ai quitté son enclos, ce petit curieux s'est précipité à l'endroit où j'étais assise pour sentir mon odeur.


Histoire à suivre ...