• Naturo4pattes

Phytothérapie et compléments alimentaires : mise en garde.

Mis à jour : mars 23

Quand prendre ou donner des compléments alimentaires ? Comment ? Savez vous que la phytothérapie ainsi que les autres remèdes naturels entrent dans la catégorie "complément alimentaire" ? Voici un petit article pour tirer les choses au clair !




"Complément alimentaire", deux mots qui représentent pour la plupart d'entre nous des pilules concentrées de vitamines, minéraux et autres oligo-éléments. Si il existe effectivement de tels compléments alimentaires, il faut savoir qu'une boite de gélules de cranberry par exemple entre dans la catégorie : complément alimentaire.


Il existe de nombreux compléments alimentaires, à base de plantes, de vitamines et minéraux, ou d'autres substances. Ces compléments apportent des substances nutritionnels pour aider l'organisme.

Il existe autant de compléments alimentaires que de bienfaits recherchés : ainsi il existe des compléments alimentaires pour pallier à des carences en vitamines et minéraux, pour booster le système immunitaire, pour drainer l'organisme, avoir une belle peau ou un beau pelage, aider à la digestion ...


Contrairement aux médicaments, la commercialisation des compléments alimentaires ne nécessite pas d'autorisation individuelle de mise sur le marché : on peut donc en acheter comme on achète une baguette de pain ! Ce libre service est dangereux et un prendre une plante ou des vitamines n'est pas anodin !


"c'est naturel, ça ne peut pas faire de mal"

Non d'un Chien ! Si vous saviez à quel point cette phrase me rend folle de rage ! Dois-je rappeler que de nombreux champignons sont mortels ? Ils sont pourtant naturels ... Dois-je rappeler que certaines plantes (comme le magnifique laurier rose) sont toxiques même à petite dose ? La Nature fait de belles choses, mais elles est aussi redoutable quand il s'agit de se défendre. Par ailleurs, les allergies ça existes ! Combien d'Animaux et de personnes sont allergiques aux fruits de mer ? Bref, il faut arrêter de penser que tout ce qui vient des plantes, que tout ce qui est naturel (sachez que le cyanure est naturel au passage ...) est sans danger : c'est faux !


De manière générale, en l’absence de pathologie, la couverture des besoins nutritionnels est possible par une alimentation variée et équilibrée associée à une activité physique adaptée. La consommation de compléments alimentaires n’est alors pas nécessaire.


Certaines vitamines sont hydrosolubles : ces vitamines ne sont pas stockées par l'organisme, en cas de dépassement de taux celles-ci sont éliminées dans les urines. Il s’agit des vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B5, B6, B9, B12) et C.


D'autres sont liposolubles : celles-ci ne peuvent être évacuées par l'organisme, elles sont donc stockées dans les graisses. Ce groupe comprend les vitamines A, D, E et K.

On pense souvent aux carences en vitamines mais il faut savoir qu'un surdosage en vitamine est tout aussi dangereux (voir pire dans certains cas). Il est donc important de surveiller notre alimentation et celle de nos Animaux et de ne pas donner des vitamines à tout bout de champs : vous risquez de faire plus de mal qu'autre chose !


Pour ce qui est de la phytothérapie : ne choisissez pas des plantes "au hasard" parce que ça peut être bon. Avant toute prise de plante, demandez conseil à votre médecin, votre vétérinaire, votre naturopathe ou votre pharmacien. Ce n'est pas pour vous embêter, simplement il existe des contres-indications, les plantes peuvent agir sur votre traitement ou celui de votre Animal si il y en a un. En effet, une interaction médicamenteuse peut avoir des conséquences désastreuses : c'est beau de vouloir stimuler sa mémoire avec du ginko mais si vous prenez de l'aspirine ou de l'ibuprofène vous allez voir des étoiles !

De même, sans parler d’interactions médicamenteuse, il y a d'autres contres indications importantes comme votre état de santé ou celui de votre Animal : beaucoup de plante sont déconseillées durant la grossesse !


Quand prendre un complément alimentaire alors ?


Identifiez bien vos besoins ou celui de votre Animal, identifiez le bien être que vous souhaitez observer. Ensuite, contactez un professionnel (vétérinaire, médecin, naturopathe, pharmacien) et informez le de ce que vous souhaitez. Il existe de nombreux ouvrages et sites internets sur la phytothérapie écrit par des professionnel, ces outils peuvent vous aider dans votre choix et vous instruire sur le sujet. C'est très bien, mais n'oubliez pas que ces indications sont à titre informatifs et qu'on ne soigne pas une maladie mais un patient : on doit toujours se concentrer d'avantage sur la personne ou l'Animal qui va recevoir le complément alimentaire plutôt que sur le maux lui-même. D'où l'importance de consulter un professionnel, même si c'est juste pour qu'il vous confirme ce que vous avez lu.


Comment et à quelle fréquence prendre un complément alimentaire ?


C'est au professionnel de la santé (médecin, vétérinaire, naturopathe, pharmacien) de vous informer sur la durée et la fréquence. En effet, cela dépend de nombreux paramètres : si le but est préventif ou curatif, si c'est un maux chronique ou au contraire occasionnel. Pour vous donner une petite idée voici trois exemples de cures différentes : - Les cures de 21 jours. Ces cures durent 21 jours, en fonction du patient et de ce que l'on veut traiter elles peuvent être plus ou moins rapprochées. C'est ce type de cure que l'on utilise pour les prise de compléments alimentaire à titre préventif (détox, booster les défenses immunitaires, beauté du poils etc ...). Elles sont tout aussi utiles à titre curatif, simplement, "le temps de pause" entre deux cures sera moins long.


- Les cures de quelques jours.

Pour soulager ou soigner un maux bel et bien présent.


- Les cures de longues durées. Comme les médicaments, les compléments alimentaires ne devraient pas être donné à vie. Malheureusement, il existe des pathologies où nous n'avons pas le choix : le confort de vie, voir la survie, en dépendent. Malgré tout, il faudra tout de même offrir au corps de temps de pause. En effet, le métabolisme finit par s'habituer à ce complément alimentaire absorbé au quotidien ce qui provoque une inhibition des effets.

Dans certains cas, il est possible d'alterner plusieurs compléments alimentaires : durant les premiers 21 jours on prend le complément A puis les 21 jours suivant le complément B. On alterne ainsi avec deux compléments (ou plus) sans accoutumer le corps. Si il n'existe pas d'autres alternatives à ce complément important, il faudra soit en prendre (ou en donner à votre Animal) durant 21 jours puis observer une pause d'une à deux semaines afin de reposer le corps. Si c'est trop difficile pour vous ou votre Animal, il est possible de ne pas faire cette pause à condition de ne prendre le complément alimentaire que 5 jours par semaine.


Marche à suivre pour une prise de compléments alimentaires responsables :

- Avant toute prise, demander l'avis d'un professionnel (médecin, vétérinaire, naturopathe, pharmacien) et l'informer de votre état de santé (ou celui de votre Animal), les allergies connues ainsi que des éventuels traitements en cours.

- Toujours respecter scrupuleusement les conditions d'emploi et les dosages conseillés par le fabriquant et/ou le professionnel de santé.

- Ne jamais utiliser un complément alimentaire sur une trop longue durée (sauf avis médicale indiquant le contraire). Un complément alimentaire doit être donné pour de courte durée, il ne remplace pas une alimentation équilibré et un mode de vie sain. De plus, cela risque de perturber l'organisme. - Préférez les marques bio et éco-responsables !



Les textes et photos de ce site sont protégés par le droit d’auteur et ne sont pas de libre droit. Toute reproduction est strictement interdite.

Copyright @naturo4pattes.com