• Naturo4pattes

L'importance du jeux chez le Chien : 11 jeux variés à découvrir.

Mis à jour : mars 23

Le jeux est primordiale au bien être de tout Animal. Il permet un bon développement mental, émotionnel et cognitif. Mais surtout, le jeux permet à l'Animal de s'épanouir et d'être heureux.

Il existe de nombreux jeux différents, tous ont des avantages et chaque Chien à ses préférences. Variez les plaisirs pour le bonheur de votre Chien.


1. Jouer avec des congénères.

Permettre à votre Chien de côtoyer et de jouer avec ses congénères est une des choses les plus importante pour son bien être. Tous les Chiens ne sont pas sociables, et tous n'ont pas les mêmes envies. Certains Chiens adorent jouer à la "bagarre", d'autres préfèrent les courses poursuites... A chacun ses jeux, à vous de d'observer votre compagnon pour lui trouver des copains qui ont les mêmes jeux. De même, sachez qu'une promenade entre Chiens ne se limite pas à jouer : ils aiment aussi les temps de pause où chacun vague à ses occupations, et c'est très bien ainsi ! Le jeu entre Chiens permet de tisser des liens sociaux et de se dépenser.

Pour le Chiot, le jeu est primordial : il lui apprend à contrôler ses morsures, à respecter l'autre et à connaître les limites à ne pas franchir.




2. Courir après une balle, un frisbee ou tout autre objet.

En ce moment, on peut lire de nombreux articles "anti lance balle". Je voudrais éclaircir un point sur le sujet car je trouve dommage de pointer du doigts le jeu le plus ancien. Lancer la balle à son Chien n'a rien de mauvais en soit, c'est amusant pour lui et il se dépense. C'est même très pratique pour lui apprendre plein de tours (ou ordres si vous préférez ce terme péjoratif) car c'est un apprentissage par le jeu. Néanmoins, on rencontre beaucoup de Chien qui, en promenade, font une réel et inquiétante fixette sur la balle, au point d'en oublier tout ce qui les entoure. C'est un problème à ne pas prendre à la légère car ce comportement révèle un certain mal être : c'est une addiction, une drogue si vous préférez. Cette addiction maladive empêche le Chien d'être autonome et de vivre par lui même : tout comme un accro aux jeux vidéos il se coupe du monde. Si votre Chien est ce que l'on appel "un drogué de la balle (ou de tout autre objet)" pensez à changer vos habitudes : il n'est pas bien dans ses pattounes. En effet, une addiction c'est une angoisse permanente. Pour cela, il faut arrêter complètement ce type de jeux. Cela peut sembler cruel, surtout que votre Chien ne va pas comprendre et va vous solliciter tout au long de la promenade (ne craquez pas). N'hésitez pas à faire des promenades avec d'autres Chiens afin qu'il prenne exemple et joue autrement (en veillant à ce qu'il ne harcèle pas ses copains). Pensez aux fleurs de Bach, elles aideront votre compagnon à être plus autonome, à perdre son impatience et son addiction. C'est un petit coup de pouce non négligeable, n'hésitez pas à me contacter.

Si vous venez d'accueillir un Chiot ou un Chien, veillez à ne pas créer cette dépendance : proposez lui différents jeux et ne lancez pas de balle à chaque balade.

Mise en garde : pour éviter les entorses, déchirures musculaires et autres "bobos" ne lancez pas la balle à votre Chien sans échauffement. Laissez le marcher et trottiner au moins une demi heure avant de lui faire faire ce genre d'exercices intense.


3. Lancer des friandises dans le jardin.

Très à la mode, beaucoup ne jure que par ce type de jeux. Personnellement, j'aime bien à partir du moment que ce n'est pas utilisé "pour être tranquille". Et bien oui, j'entends beaucoup de personnes qui lancent tous les jours des poignets de croquettes dans leur jardin afin d'avoir la paix. Si cela peut être pratique et agréable pour tout le monde, ça ne doit pas devenir une facilité et une occasion de moins s'occuper de son Chien. Sachez aussi que ça marche surtout avec les Chiens gourmands : j'ai essayé chez moi, Diablo et Mitsuki n'étaient pas du tout emballés et pourtant, j'ai lancé des lardons !

Ce type de jeux est très bien pour apprendre au Chien à s'occuper tout seul, à être autonome. De plus, cela lui apprend à travailler son odorat.


4. Cacher des friandises à l'intérieur.

Pour ceux qui n'ont pas de jardin, vous pouvez cacher des friandises dans la maison et motiver votre Chien à chercher. Comme vous êtes avec lui et que vous "participez" à cette recherche c'est encore plus amusant car votre Chien est heureux de passer du temps avec vous. Jerry lee, mon premier Berger allemand, adorait chercher des lardons dans la maison en ma compagnie. Encore une fois, Diablo et Mitsuki n'étant pas gourmand ne sont absolument pas convaincus...



5. Cacher un jouet.


Pour changer des friandises, cacher un jouet peut être tout aussi stimulant pour votre Chien ! Chez moi, Mitsuki préfère clairement chercher un jouet plutôt que des friandises ! En plus, on joue ensemble après, c'est encore mieux ! Ce type de jeu permet au Chien d'affuter son odorat.








6. Kong et autres jouets distributeur de friandises.

Souvent, les Chiens aiment bien ! En fonction de ce que vous avez mis dans le kong ou le jouet en question, les friandises sont plus ou moins faciles d'accès ! Attention tout de même : certains Chiens perdent tout de suite patience et abandonnent vite. A vous de trouver la friandise qui ne sera pas attrapée en 2 secondes mais qui restera tout de même accessible à votre compagnon ! Une bonne idée pour l'occuper !



7. Rogner.

Une des occupations favorite des Chiens : rogner ! En animalerie, vous trouverez facilement de quoi occuper votre Chien durant plusieurs heures. Choisissez la friandises à rogner en fonction du gabarit de votre Chien et de ses goûts. Le choix ne manque pas : oreille de porc séchée (pour un petit Chien ça peut prendre du temps !), bois de Cerf, sabot de Boeuf... Vous pouvez aussi donner des os crus ayant beaucoup de cartilage et de viande dessus. Beaucoup on peur de donner des os à moelle, il arrive en effet que certains Chiens se coincent l'os en haut du palais voir l'avalent... Sachez que, quoi que vous donniez à votre Chien, le risque "zéro accident" n'existe pas, d'où l'importance de choisir une friandise en fonction de votre Chien.


8. Le snuffle mat.


J'ai découvert ce tapis le mois dernier et autant dire que tout le monde adore ! Si mes Chiens ne trouvent aucun intérêt à chercher des friandises dans le jardin, fouiller ce tapis les met en joie.

Le principe du snuffle mat est d'occuper le Chien tout en développant ses facultés olfactives.

.



9. Les jeux d'intelligence.


On trouve maintenant de nombreux jeux d'intelligence pour nos Chiens. Il existe différent niveaux de difficulté. Ce type de jeu stimule l'intellect et l'odorat. C'est une fatigue mentale et il est important de ne pas solliciter trop longtemps votre Chien à ce type de jeu.

Si vous ne souhaitez pas investir, vous pouvez tout simplement présenter deux gobelets opaques à votre Chien et y cacher une friandise sous un des gobelets.

Dites lui de chercher où se trouve la friandises. Vous pouvez aussi le faire avec vos mains.





10. Les jouets pour Chien.

Certains Chiens s'occupent très bien tout seul avec ce type de jouet : ils le mâchouillent, le lancent et le rattrapent, bondissent à côté... C'est vraiment top, cela démontre un Chien sachant jouer tout seul et qui est donc autonome.





11. Jouer avec vous.

Enfin, jouer avec sa famille humaine est pour la plupart des Chiens, le jeu le plus apprécié. Certains jeux cités plus haut nécessite votre compagnie, pour le plus grand bonheur de votre ami canin. Il existe 1001 façon de jouer avec son Chien : tirer à la corde, jouer avec des peluches... Ici, le jeux préféré de Diablo et Mitsuki c'est la course poursuite dans le jardin : on se course mutuellement, on mime une bagarre (je n'ai jamais reçu aucun coup de dent), et je cours derrière Mitsuki qui a une balle dans la gueule....



Je n'ai pas cité tous les jeux qui existent, seulement les plus simples et les plus connus.

Retenez qu'il est important, pour l'équilibre de votre Chien de varier : cela lui permet de se défouler physiquement, d'apprendre des tours, de communiquer avec ses congénères, de se concentrer, de renifler et de réfléchir.


Bien entendu, chaque Animal possède une personnalité qui lui est propre, tous ont donc des goûts et des préférences différentes ! De même, il est important de prendre en considération l'âge de l'Animal ainsi que sa race : un Setter irlandais aura besoin de jeux sportifs plus réguliers et plus intenses qu'un Bouledogue français. Cela ne veut pas dire pour autant que le Bouledogue ne doit pas courir et que le Setter ne doit faire que ça : il faut trouver le bon équilibre qui convient à votre Animal.


Les textes et photos de ce site sont protégés par le droit d’auteur et ne sont pas de libre droit. Toute reproduction est strictement interdite.

Copyright @naturo4pattes.com